27 mai 2012

Instant Thé

Aujourd’hui je ne savais pas quoi faire j’ai peint un peu puis j’ai décidé de me refaire du thé. En peignant j’ai peint n’importe quoi sur du carton je me suis dit qu’il fallait peindre n’importe quoi tout le temps que c’était ce qu’il fallait que je fasse à ce moment-là. Puis je suis allée me refaire du thé, c’était du thé vert et l’eau est en train de chauffer. Aujourd’hui c’était drôle. Je n’allais pas très bien mais j’ai voulu peindre. J’ai fait n’importe quoi et recommencé et commencé et continué. Ça a donné quatre bouts de... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 mai 2012

Noir et au-delà (suite)

J’ai longtemps eu cette image en tête, qui venait s’interposer entre le Réel et moi, à n’importe quel moment, d’une pierre noire et très dure, quasi inaltérable, sur laquelle étaient dessinés des signes énigmatiques, comme incisés, griffes à même la pierre (image d’une peau souterraine, qui envelopperait le corps, le masquerait, lui en confisquerait une part de réalité, la chair -) Des signes, soit, mais sans aucun sens apparent, ni immédiat. Absolument aucun. Pas tout à fait des signes, donc, mais faisant néanmoins signes. Enigme.... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 avril 2012

Noir et au-delà

Noir et au-delà Commencer à distinguer au-delà de l’écran de fumée, du brouillard qui s’invite régulièrement, Opacifiant le réel, le brouillant jusqu’à L’effacer, opérant, comme par inadvertance, Une destruction, plus ou moins radicale Oscillement/Vacillement entre jouissance et souffrance Désir et inadvertance Ratage, sabotage, brouillage   Nuées d’âmes qui s’exténuent Qui exténuent Pâlissent et violentes Vivances qui s’évanouissent, réapparaissent Et disparaissent A nouveau. De ce combat Ce qui naît N’est jamais... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2012

Les éprouvés (le fait psychique, 4)

Il y en a quelques autres qui ressemblent à du charbon. A quelque chose lorsque tout a brûlé. Et la dernière de ces petites pierres blessées est verte. Je la trouve plus douce, bien qu'elle contienne aussi des lignes de faille. Elle ressemble un peu (de loin...) à un vrai fossile, de ceux qu'on trouve dans la nature, dans la terre, travaillées par la pluie et le temps.J'aime ce qu'évoquent les fossiles, mais là, je me demande ce qu'est venu se figer dans ce drôle de faux fossile. Les sentiments et sensations sont contradictoires et... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2012

Quelle est la forme ? (le fait psychique, 3)

Quelle est la forme ? se demande-t-elle vaguement en travaillant le petit bloc de pierre qui, une fois de plus, semble blessé. Travailler la pierre comme travailler les blessures et les lignes de faille. Les travailler pourquoi ? Dans quelle mesure et dans quel but ? La sensation physique est très claire, il s'agit d'évacuer, de laisser surgir et d'imprimer à la pierre des mouvements pulsionnels autrement retenus, et, pour le moment, il s'agit plutôt de mouvements et de pulsions de destruction. Comme si la pierre devenait une sorte de... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 février 2012

Le fait psychique (2)

C'est une des premières fois que je sculpte et la sensation est vertigineuse. J'utilise des (petits) blocs de béton cellulaire et les outils que j'ai sous la main pour creuser, scier, graver, voire peindre. Ce qui est très excitant est la sensation de volume invisible que l'on travaille, de manière très proche de celle de la danse. Comme travailler une part d'invisibilité. Et la sensation de redécouvrir la notion d'espace, en mettant en lien espaces intérieur et extérieur. Intériorité (profonde, invisible parce que dérobé au regard, à... [Lire la suite]
Posté par louisebrun à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

04 février 2012

Expérience/Le fait psychique 1

  J'avais commencé une série de peinture (acrylique sur papier), il y a...plusieurs années. Je les ai reprises tout à l'heure et me suis aperçue que le mouvement que j'impulsais était le même, que je l'avais comme conservé en mémoire même si je reprenais crayon et pinceau bien plus tard et que je ne faisais que raffermir le trait, ou la couleur. D'où la sensation que cette "forme" était inscrite quelque part à l'intérieur de...ma mémoire, mon corps...
Posté par louisebrun à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 janvier 2012

Ce qui advient (ou non)

    Crayon-fusain-encre sur papier   Micro-événements et incidences - Ce qui advient (ou non), s'écrit, ou non, se dit, ou non. Trace d'existence et instantané - instantané(s)
Posté par louisebrun à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2011

des poèmes à la main

sur un autre blog... http://depositions.fr/WordPress/?p=263 Merci à Olivier Bastide.   Les dessins annoncés sont sur ce blog-ci...
Posté par louisebrun à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2011

Parution

Revue_Le_sujet_dans_la_Cit__n2_Commande_1 Alire, à commander...le numéro 2 de la revue de Sciences Humaines Le Sujet dans la cité, sur le thème "Habiter en étranger"...belle revue, à laquelle je suis très fière de participer dans ce numéro ! Bonne lecture...  
Posté par louisebrun à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,